Mot de la présidente

Au nom du département que je dirige, au nom des comités scientifique et logistique que je préside ainsi qu’en mon nom propre, j’aimerais vous souhaiter la bienvenue à l’Université du Québec en Outaouais, plus précisément au Département d’études langagières qui vous accueille à son premier colloque étudiant. C’est avec une émotion raisonnée que je vous exprime la fierté de notre équipe d’avoir pu organiser en un laps de temps si court un colloque scientifique de jeunes chercheurs dès la première année d’existence de notre nouveau programme de maitrise en études langagières. Cette maitrise qui arbore trois profils (Recherche avec mémoire; Essai; Travail professionnel commenté) est le prolongement naturel des programmes de premier cycle en traduction et rédaction que nous offrons depuis plus de deux décennies et confirme le choix linguistique, ontologique et épistémologique opéré par notre Département d’études langagières depuis sa création en 2002, soit de privilégier le caractère à la fois distinct, éclaté et fédérateur des « études langagières » dans la perception du secteur langagier qui s’avère interdisciplinaire par excellence.

Cette dimension interdisciplinaire est omniprésente dans ce colloque auquel vous avez accepté de participer, à commencer par le titre qui appelle à « l’union des voix » : celles des milieux scientifiques et professionnels, d’une part, et celles des diverses disciplines du secteur langagier (rédaction, traduction, terminologie, technologies langagières, formation linguistique, etc.) et des disciplines connexes en sciences humaines et sociales (littérature, communication, éducation, sociologie, etc.), d’autre part. La diversité des contributions proposées, leur qualité ainsi que la provenance variée des communicants (6 de l’UQO, 2 de l’Université d’Ottawa, 1 de l’Université Laval, 1 de l’Université de Californie) et des panélistes (2 d’Ottawa, 1 d’Algérie) augurent de la profondeur des échanges scientifiques et humains que le programme de la journée nous annonce très alléchants.

Tout en vous réitérant le grand plaisir du Département d’études langagières, des comités scientifique et logistique de vous accueillir chez nous, je vous remercie de votre participation à ces agapes scientifiques et vous souhaite un excellent colloque.

Bernadette Kassi, Ph. D.

Professeure agrégée et directrice

Département d’études langagières

×